Mon ado est-il prêt pour une carte de crédit ?

La carte de crédit est un outil fort pratique, mais elle comporte aussi son lot de risques comme les taux d’intérêt élevés et le surendettement. Avant de remettre une carte de crédit dans les mains de votre ado, quelques notions de base sur les finances personnelles devraient lui être transmises afin qu’il évite certains pièges.

Le saviez-vous ? Au Québec, l’âge requis pour faire une demande de carte de crédit est 18 ans ou 16 ans si un de ses parents est cosignataire.

Comment le préparer ?

Amenez votre ado à se poser les bonnes questions à savoir si une carte de crédit va lui faciliter la vie ou si au contraire, elle risque de lui nuire. L’Autorité des marchés financiers a publié un article intéressant qui l’amènera sur de bonnes pistes de réflexion à savoir s’il est prêt pour sa première carte de crédit. Paie-t-il ses autres factures (cellulaire, loyer, etc.) à temps? A-t-il des économies ? Gère-t-il son argent de poche intelligemment ou le dépense-t-il tout sur-le-champ ?

Votre jeune doit bien comprendre la notion d’achat à crédit, c’est-à-dire que l’argent sur sa carte de crédit ne lui appartient pas réellement. L’institution financière lui avance les fonds, mais il devra les rembourser chaque mois en totalité pour éviter des intérêts qui peuvent atteindre près de 20 %. Il doit donc prévoir assez d’argent pour rembourser tous les achats qu’il fait avec sa carte.

Pourquoi c’est bon pour lui d’avoir une carte de crédit ?

En plus de permettre de faire des achats en ligne et d’être un moyen de paiement très pratique, la carte de crédit, lorsqu’elle est bien utilisée, est une excellente façon de se bâtir un bon dossier de crédit. Ça lui sera éventuellement très utile pour faire une demande de prêt pour une voiture ou un condo, ou même pour louer un appartement. Pour se constituer un bon historique de crédit, votre ado peut se procurer une carte dotée d’une limite de crédit peu élevée (300 $ ou 500 $) et rembourser son solde complet chaque mois.

Sensibilisez-le à l’importance de prendre soin de sa cote de crédit. Un seul paiement en retard peut avoir une incidence négative sur son dossier de crédit et au final, rendre plus difficile l’obtention d’un cellulaire ou d’un prêt automobile.

Visitez toutbiencalcule.ca pour encore plus de conseils.

4 pièges à éviter

Voici ce que votre ado doit absolument savoir pour éviter des mauvaises surprises en lien avec l’utilisation de sa carte. Aidez-le à magasiner leur carte pour choisir la meilleure option de crédit pour lui. Bon à savoir : il existe des cartes spécialement conçues pour les étudiants avec des taux d’intérêt moins élevés.

  1. Il a généralement 21 jours à partir de la date de production de son relevé de carte de crédit pour rembourser le solde sans payer d’intérêts.
  2. À peine quelques jours de retard de paiement entraîneront des intérêts élevés, puisqu’ils sont calculés à partir de la date des achats.
  3. Payer uniquement le montant minimum dû est une mauvaise idée, puisque les intérêts s’accumulent.
  4. Si sa banque lui offre d’augmenter sa limite de crédit, il doit bien y réfléchir avant d’accepter. Chacun doit respecter sa capacité d’endettement.

Les cartes de crédit prépayées : une bonne solution

Avant de franchir l’étape de la carte de crédit, les cartes prépayées sont une avenue intéressante pour le familiariser avec le paiement par carte, mais informez-vous bien des frais d’activation possibles qui varient d’une carte à une autre.

Les cartes prépayées comme Visa et Mastercard sont souvent en vente dans les dépanneurs, les pharmacies ou les magasins à grande surface. Leur avantage? Le montant dont l’enfant dispose est prédéfini et non illimité. Votre ado pourra donc dépenser uniquement le montant disponible sur la carte.

L’enfant ou le parent peut déposer de l’argent directement sur la carte pour l’utiliser et la recharger en tout temps. Ces cartes peuvent être utilisées dès l’âge de 13 ans lorsqu’elles sont reliées au compte d’un parent et à celui de l’enfant dès l’âge de 16 ans.